07 décembre 2009

Horace de Pierre Corneille

La pièce de théâtre est inspirée du combat entre les Horaces et les Curiaces. Second succèshorace de Corneille après Le Cid, elle est une réponse aux contradicteurs du Cid. Deux personnages prennent place dans cette tragédie : Horace, originaire de Rome et Curiace, servant Albe. Ceux-ci sont sommés de se battre pour défendre leur cité. Or Camille, maitresse de Curiace est la sœur d'Horace et Sabine aimant Horace est la sœur de Curiace. C'est donc un reflet de personnalité que ces deux profils qui se font face entre haine et amour.
Ainsi, quelle que soit l'issue du combat, le drame à venir va fatalement ravager les de
ux familles.

Cette tragédie est évidemment menée de main de maître sur un rythme soutenu et pesant. Les personnages sont tous liés et s'entrainent bien malgré eux sur la pente descendante. Comme toute pièce de théâtre, et en particulier comme toutes les œuvres de Corneille, le style et les répliques sont cinglants. On assiste au spectacle impuissant et en espérant le miracle qui ne vient pas.

Un passage :

Sabine: "[...] Si je pouvais encore être toute Romaine
Et si je demandais votre triomphe aux dieux,
Au prix de tant de sang qui m'est si précieux,
Je ne suis point pour Albe, et ne suis plus pour Rome ;
Je crains pour l'une et l'autre en ce dernier effort,
Et serai du parti qu'affligera le sort.
Égale à tous les deux jusques à la victoire,
Je prendrai part aux maux sans en prendre à la gloire,
Et je garde, au milieu de tant d'âpres rigueurs,
Mes larmes aux vaincus, et ma haine aux vainqueurs."
(p. 32)

Comment noter une telle pièce? 9/10 mais je ne me sens pas trop légitime à donner une note à un Corneille !

Horace - Pierre Corneille (Larousse, 1965, 139 p.)

Posté par Mélopée à 13:49 - Théâtre - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire