20 juillet 2010

Rebecca de Martin Matje et Götting

Mon travail étant maintenant, pour quelques mois, de cataloguer des livres au sein d'une bibliothèque spécialisée dans la jeunesse, il m'arrive de lever les yeux et de tomber sur des ouvrages qui m'intriguent. Celui-ci ne pouvait que me taper dans l'œil, car l'illustration était déjà suffisamment équivoque. Surtout qu'en y regardant de plus près on tombe sur une sorte de vérité universelle (oh oui, au moins !) : "En finissant un bon livre, il semble que l'on quitte un ami" (Voltaire). Moi je dis qu'en guise d'introduction c'est tout de même très prometteur ! Et là je lis la quatrième de couverture et me dis que c'est tout moi cette petite fille dont je vais vous parler.

reb3


Rebecca est une petite fille comme les autres mais ce qui la caractérise davantage c’est qu’elle aime les livres. Elle aime tous les livres et leur voue une telle admiration qu’elle flâne sans cesse dans les librairies, qu’elle tente de partager (ou d'imposer, au choix  ) son goût de la lecture à son frère et aux amis de celui-ci. Rien de très fructueux jusque-là mais Rebecca persiste et nous livre, à travers diverses planches des récits de son quotidien.

reb

On partage aussi toute sa consternation devant le manque total d’intérêt que montrent frère et amis lorsqu’elle tente de les initier au plaisir de la fiction. Mais que voulez-vous, on ne choisit pas ses frères, on ne peut que composer avec leurs passions à eux.

reb2

Pour entrer dans le vif du sujet laissez-moi vous dire que Rebecca est une ardente fan de « Majestia », personnage phare de son auteur préférée : Patricia Caduck. Tout n’est plus que futilité lorsque Majestia entre en scène et là aussi son entourage a du mal à suivre.
C'est une BD qu'on prend plaisir à lire (et c'est peu de le dire, je ronchonnais en voyant la fin approcher). Déjà son petit format à l'italienne est vraiment très pratique pour la lecture. Et cette manière de suivre le quotidien par série de quatre ou cinq images c'est tout de même appréciable. Un enfant y trouvera son compte car il s'identifiera à l'un des deux personnages (frère ou soeur, faites votre choix) et un adulte y trouvera une autre réflexion. Car là on s'interroge sur la lecture, on s'amuse de ces tranches de vie et on dévore les pages sans les voir passer. Rebecca et son indomptable Majestia ont eu raison de moi. Dommage qu'il n'y ait pas de suite ou de variante car les livres traitant de livres sont toujours foisonnants d'idées et pleins de belles trouvailles.

Dessinée par Martin Matje et écrite par J.C. Götting, cette série inaugurée dans Je Bouquine sous le titre "Rebecca bouquine" vous permettra de faire le point sur cette pertinente question.


Rebecca - Martin Matje et J. C. Götting (P.M.J. Editions, 1999, 38 p.)

Posté par Mélopée à 23:46 - BD, mangas - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • En effet, je lisais Rebecca dans Je Bouquine il y a bien dix ans de ça ! Merci pour le voyage dans le temps Je suis sûre que ça n'a pas pris une ride !

    Posté par Neph, 21 juillet 2010 à 01:49
  • On doit se reconnaître dans cette petite Rebecca (sauf que mon frère lisait aussi)

    Posté par Manu, 21 juillet 2010 à 09:44
  • Une BD qui semble bien plaisante. Je vais voir si je peux la trouver dans ma bib'!

    Posté par A_girl_from_eart, 21 juillet 2010 à 22:53
  • @ Neph : Moi qui croyais faire une découverte toute récente... Bien heureuse de vous faire voyager en tout cas !

    @ Manu : Ah ben tu as bien de la chance car c'est pas le cas par chez moi. Donc oui Rebecca on ne peut que s'en sentir proche.

    @ A girl from earth : J'espère que tu pourras te la procurer sans problème. Il faut la lire !

    Posté par Mélopée, 21 juillet 2010 à 23:16
  • Même réflexion que Neph, mais tu m'as bien donné envie de m'y replonger

    Et vive le catalogage !! (bon courage aussi si tu ne fais que ça...)

    Posté par **Fleur**, 22 juillet 2010 à 20:26
  • Oh j'aodre les dessins, je note

    Posté par Celsmoon, 22 juillet 2010 à 21:59
  • @ **Fleur** : Eh oui je catalogue toute la journée. Au moins je reste dans les livres et quelquefois ma curiosité me joue des jolis tours.

    @ Celsmoon : Ah c'est sûr que les images sont chouette pour le coup !

    Posté par Mélopée, 24 juillet 2010 à 22:56

Poster un commentaire