25 août 2010

Un vrai crime pour livre d'enfant de Chloe Hooper

51840DTC9GLEn regardant la couverture vous pouvez en être sûr ce livre-là est encore tout droit sorti d'une terre lointaine, j'ai nommé l'Australie. Embarquons tout de suite avec ce roman étonnant et détonant !

J'avoue débuter cette critique sans trop savoir comment la mener car le propre de ce livre c'est que tout est un jeu de miroirs.
Je m'explique : la narratrice, Kate Byrne, est une jeune institutrice de 23 ans fraichement arrivée à Pointe du Cygne Noir. Elle a laissé ses parents, qu'elle aime tant, pour commencer sa vie loin des regards pleins d'attente. Mais Kate, loin du parfait modèle d'institutrice, entièrement vouée à ses élèves, mène une relation adultère avec Thomas Marne, le bel avocat mystérieux et parent d'élève assidu.

Elle est où alors la mise en abyme?

Eh bien la femme de Thomas, Veronica, vient de faire paraître un livre Meurtre à Pointe du Cygne Noir qui a fait polémique puisqu'il s'intéresse à un fait-divers réel qui a fait sensation dans la petite bourgade par le passé. Une jeune assistante a été tuée. Son employeur et amant, médecin, n'a plus eu qu'à continuer sa vie démolie car sa femme a dans le même temps disparu. Qui a tué qui? Voilà donc la question sous-jacente du livre dans le livre.

 

Kate a bien sûr lu le fameux ouvrage qui a défrayé la chronique. Dans sa propre situation, dans sa relation à l'homme d'un autre, elle retrouve toutes les menaces et toutes les ombres qui planaient déjà sur la pauvre assistante retrouvée sauvagement assassinée.
On trouve donc dans l'intrigue principale tous les parallèles que Kate dresse avec l'histoire fictionnelle qu'elle a lu un peu auparavant. Plus les rumeurs enflent, plus le voile tend à se lever sur sa propre relation adultère, moins la jeune fille assume. D'autant que Thomas, son amant, ainsi que sa compagne semblent se complaire du malaise de plus en plus prégnant. Leur fils Lucien est un enfant étrangement sérieux, à l'écart de tous, comme si la vie ne l'avait déjà pas épargné.

Voilà pour le fil conducteur ! J'espère n'avoir perdu personne en route car c'est compliqué de parler de cette mise en abyme sans évoquer en plus les noms des personnages du fait-divers qui viennent aussi, de par leur présence, imprégner le roman. J'en suis volontairement restée aux trois acteurs majeurs de ce huis-clos étouffant car malsain. Qu'on se sent mal à l'aise lorsque Grace organise une sortie scolaire et que dans les accompagnateurs Veronica est de la partie elle aussi !

J'ai particulièrement aimé le récit dans le récit. Au départ j'avoue avoir été assez désorientée car cette seconde histoire, racontée en italiques et entièrement liée à la première, est comme un conte animalier. Tous les animaux se réunissent pour assister au spectacle du cadavre gisant au sol. On se demande au départ quel est le lien avec la véritable narration puis les connexions s'établissent entre elles et l'histoire coule de source, formidablement orchestrée.

 

Je ne savais franchement pas à quoi m'attendre sur le fond de l'histoire (le titre est tout de même très énigmatique) mais en lisant les premières pages je n'ai pu qu'approfondir car tout est prenant dans le style de Hooper. Elle a su allier suspense (on ne sait, jusqu'à la fin, quel sera le dénouement), roman d'apprentissage et conte pour enfant. Vous serez surpris mais tous les ingrédients sont là !

Oh et puis je ne peux m'empêcher de vous mettre la couverture du poche, sorti chez Points. Je la trouve très belle.

un_vrai_crime_pour_livre_d_enfant_couv

Un vrai crime pour livre d'enfant - Chloe Hooper ; traduction d'Antoine Cazé (Christian Bourgois, 2002, 291 p.)

Posté par Mélopée à 18:40 - Littérature australienne - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

  • En effet, le titre est accrocheur. Pourquoi pas, je me laisserai bien tenter....

    Posté par Alex-Mot-à-Mots, 27 août 2010 à 18:23
  • Encore un roman et un auteur que je ne connaissais pas, j'aime particulièrement les récits dans le récit!

    Posté par Emilie, 29 août 2010 à 14:55
  • Auteur inconnu pour moi aussi, mais ce que tu en dis est vraiment tentant !!!

    Posté par Liliba, 29 août 2010 à 18:23
  • @ Alex : Oui c'est vrai le titre reste énigmatique, on se demande ce qui se cache derrière. Et crois-moi tu devrais te laisser tenter.

    @ Emilie : Tu es comme moi je crois. Les récits dans le récit sont des puits sans fond dans lesquels il fait bon se perdre parfois.

    @ Liliba : Eh bien j'en suis ravie si c'est tenter. Ne reste plus qu'à succomber !

    Posté par Mélopée, 30 août 2010 à 23:06
  • Un livre qui me paraît intéressant! merci pour cette découverte!

    Posté par Edelwe, 07 septembre 2010 à 20:23
  • @ Edelwe : C'est un plaisir de vous faire découvrir ces livres sortis de nulle part

    Posté par Mélopée, 07 septembre 2010 à 23:10
  • Je l'ai noté il y a bien longtemps, conseillé par quelqu'un que j'ai perdu de vue mais je ne l'ai jamais lu finalement. Je ne le perds pas de vue.

    Posté par Manu, 08 septembre 2010 à 19:09

Poster un commentaire