06 décembre 2011

No kid, quarante raisons de ne pas avoir d'enfant de Corinne Maier

Je sens que quand vous lirez ce billet, vous vous direz que la Mélopée est une vieille fille, un brin anarchiste, féministe, égoïste (et plein de mots en "iste"). Il n'en est rien, je me documente et ça donne ça :

couv39302163

Ce livre s'est un peu imposé tout seul après ma lecture du dernier de Linda Lê, A l'enfant que je n'aurai pas. Souhaitant me renseigner davantage sur le sujet de la non-maternité, je suis tombée sur cet essai qui a créé la polémique à sa sortie puisqu'il est véritablement un pamphlet contre le fait d'avoir des enfants. L'auteur est pourtant elle-même mère de deux enfants, mais cet essai montre bien la déception engendrée par cette filiation. Et en un listing de quarante points, l'auteur dévoile 40 arguments qui pourraient venir à bout des futures mères les plus en mal d'enfant.

Corinne Maier dépeint des situations de la vie courante, lève le voile sur tous les déboires qu'apporte la maternité puis la parentalité. Et il y a du véridique dans ses exemples comme ces parents qui, trop fiers de leur progéniture, exhibent ledit enfant, le mettent en scène dans des faire-parts, blogs ou autres billets de nouvelles. Et que dire de l'autocollant "bébé à bord", un indispensable assez futile pour tous ces parents, bien heureux de proclamer qu'un petit être trône à l'arrière de la voiture. Même si les situations m'ont fait sourire, m'ont donné à réfléchir, à voir d'autres aspects du débat, j'en suis tout de même ressortie critique car mon idée reste la même : j'aurai des enfants ! Soit, des désillusions, comme partout, on peut en avoir, mais renoncer à cette chance de devenir mère, ça non ! En tout cas, pas pour moi !

Finalement, j'ai pris ce livre au 34ème degré et y ai quelque part trouvé matière à rire, à gentiment me "choquer" ou simplement à me confronter à un autre point de vue. Mais tout compte fait, n'est-ce pas la polémique, d'un avis à contre-courant de l'opinion publique, qui est la véritable matière de ce livre? Je m'interroge et lui accorde le bénéfice du doute car ce livre reflète une originalité et un militantisme revendiqué. Mais qui est égoïste, pour le coup? Est-ce la mère frustrée ou celle qui, campée dans sa propre vie sans aucune autre forme de descendance, rumine son aigreur de la vie?

Avant de me faire lyncher, je tiens à dire que je ne prête aucun jugement sur le choix de vie des uns et des autres. A celles qui ont choisi d'enfanter, tant mieux, à celles qui ont choisi de ne pas en être, tant mieux aussi... 0063

No kid, quarante raisons de ne pas avoir d'enfant - Corinne Maier (Michalon, 2007, 170 p.)

Posté par Mélopée à 23:25 - Du côté des essais - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    C'est un livre que j'ai vu plusieurs fois sur les étagères mais que je n'ai pas été tentée de lire ... j'avais la sensation que cela allait être plus un essai qu'un compte-rendu de faits ! Maintenant, ma curiosité est piquée

    Posté par Joelle, 07 décembre 2011 à 10:08
  • C'est bien de mettre ta dernière phrase pour calmer les ardeurs mais sache que je ne veux pas d'enfants et que je ne suis pas une vieille fille, ni anarchiste, ni féministe et pour l'égoïsme, qui ne l'est pas un peu ?

    Posté par Manu, 07 décembre 2011 à 10:19
  • Mère de 2 enfants, je l'ai lu après les avoir eu et franchement oui, il faut le prendre au 34 ème degré.
    C'est plaisant, amusant et un brin provocateur, mais tout n'est absolument pas faux non plus. C'est un peu comme les sketchs de Florence Forresti sur les gosses. Y a du vécu là dedans, mais on en rigole parce que c'est comme cela et que c'est mieux que d'en pleurer, non ?

    Posté par Emeralda, 07 décembre 2011 à 19:03
  • Je trouve ça intéressant (et étonnant) le côté mère de famille qui argumente pour la non-maternité. J'y jetterai un oeil, tiens. Perso, qu'importe ce que font les gens du moment qu'ils assument et prennent leur responsabilités.

    Posté par A_girl_from_eart, 08 décembre 2011 à 00:02
  • Tu as raison : l'important c'est de se sentir libre et d'avoir le choix !!!

    Posté par L'or des chambre, 08 décembre 2011 à 10:12
  • Il est vrai que certaines situations sont coquasses (surtout, comem tu le dis, l'autocollant que je me suis toujours refusé à mettre).

    Posté par Alex-Mot-à-Mots, 08 décembre 2011 à 11:31
  • Étonnant en effet que ce livre soit écrit par une mère de famille !

    Posté par Leiloona, 10 décembre 2011 à 08:40
  • J'avais lu "Bonjour paresse" de la même auteure, qui avait aussi fait polémique et j'avais été franchement déçue. Je m'attendais à plus de cynisme, à plus de vérité vrai, à plus de dénonciation..... bref, du buzz pour pas grand chose à mon avis?
    Alors ce titre ci, pourquoi pas, mais pour le côté plaisir de la provoc, s'il y en a...

    Posté par Géraldine, 13 décembre 2011 à 12:51
  • Je pense que ce livre est plus adressé effectivement à celles qui ont des enfants et qui, l'espace de qqes pages, fantasment sur la vie sans enfants. De la même façon que l'on fantasme sur les beaux garçons... Personnellement je ne convevrais pas la vie sans mes enfants et pourtant je sais les avantages qu'il y a à ne pas en avoir...

    Posté par Hélène, 18 janvier 2012 à 13:06
  • Le problème c'est que la vie sans enfants on la rêve souvent une fois qu'on en a ! Avant, le désir peut-être si fort que tous les arguments rationnels (la fatigue, que dis-je lépuisement la responsabilité, les cris, la perte de liberté...) ne peuvent pas nous réfréner ! Quelque part heureusement car sinon l'humanité s'éteindrait rapidement
    Et pour la fierté, bah, quand on a passé 9 mois à gonfler et 10h à souffrir pour mettre au monde ce petit être, c'est plutôt logique d'être fière

    Posté par céline, 20 avril 2012 à 08:56
  • Mais je jetterais bien un oeil à ce livre, il a l'air amusant !!!

    Posté par céline, 20 avril 2012 à 08:57

Poster un commentaire