04 janvier 2012

Berazachussetts de Leandro Avalos Blacha

Je démarre l'année avec un roman qui me laisse une impression en demi-teinte smiley_perplexed_1 . A vous de voir si cette fantasque histoire vous emportera !

Berazachussetts

J'ai retardé le moment de faire une critique pour ce livre-ci car il m'a laissé complètement perplexe de par l'originalité de son sujet et sa plume extrêmement "décomplexée". Dora, Milka, Beatriz et Susana sont quatre instits à la retraite qui vivent ensemble dans une sorte de banlieue de Buenos Aires fantasmée, Berazachussetts (les lieux imaginaires qui sont le cadre de l'histoire font l'objet d'une postface fort éclairante). Puis un jour surgit une étrange bonne femme, aux nichons proéminents, nommée Trash. Outre son nom bien caractéristique du personnage (elle est punk, obèse et par dessus tout zombie), c'est une femme qui détone et par qui le malheur arrive. Car le groupe, à partir de cette rencontre, bat de l'aile et c'est le moins qu'on puisse dire ! Ça s'insulte, ça se sépare et ça ne se rabiboche pas, bien au contraire. C'est l'occasion pour les unes de se venger : Milka en destructrice d'intérieur, ça vaut le détour ! Dora, quant à elle, s'amourache du très puissant Saavedra qui lui fait voir monts et merveilles et n'hésite pas à partir en visite des bas quartiers (comme on visite un musée pardi, c'est tellement amusant de voir la misère humaine). Mais bien évidemment, ces quatre itinéraires qui se dessinent sont intéressants en cela que ces grandes névrosées filent le plus mauvais des cotons. Et c'est dans un univers apocalyptique, où tout semble s'enchainer pour qu'elles trinquent et dégringolent, qu'elles prennent place. De vraies détraquées des temps modernes !

Quant à moi je vous avoue que j'ai eu beaucoup de mal à suivre la progression des unes et des autres car justement leur monde, complètement déjanté et loufoque, est passé bien à côté de mes idées très terre à terre (j'y suis restée tout à fait hermétique). Qui croirait en une armée de fauteuils roulants? Combien sont-ils les gens qui se laisseraient aller à suivre Periquita, une adolescente tout aussi cruelle qu'impotente? Car oui, les personnages annexes, les petits détails qui rendent la narration folle et proche de la science-fiction, il y en a un paquet. C'est ce qui fait le charme du récit, sans doute ! De mon côté j'ai été tout à fait circonspecte par l'univers imaginé par Leandro Avalos Blacha. Non pas qu'il ne soit pas crédible mais, pour ma part, j'ai eu du mal à y adhérer. Néanmoins, le style de l'auteur est bon, le récit est fluide et l'action ne faiblit pas en intensité. Peut-être que je ne sais pas rire des zombies, des paralytiques et des pingouins (oui, oui y en a aussi là-dedans) en tout cas la sauce n'a pas pris !

Des lecteurs ont aimé : gr3nouille2012, Eireann, Nébal

Je tiens à remercier chaleureusement Ys, pour ce partenariat via Logo_News_Book_150x39, et les éditions Asphalte pour l'envoi !

Berazachussetts - Leandro Avalos Blacha ; traduction de Hélène Serrano (Asphalte, 2011, 185 p.)

D'ailleurs, en restant chez Asphalte, je ne peux que vous conseiller le surprenant Breakfast on Pluto dont j'avais fait une chronique ici !

Posté par Mélopée à 23:44 - Littérature sud-américaine - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • Tu ne ris pas des zombies, des paralytiques et des pingouins ? Pourtant, il sont tout pour faire rire, non ?!

    Posté par Alex-Mot-à-Mots, 05 janvier 2012 à 09:19
  • Oooh moi je sens que ce livre est fait pour moi!!

    Posté par A_girl_from_eart, 05 janvier 2012 à 22:28
  • @ Alex : Certains peuvent me faire rire, mais la combinaison des trois... bof, bof !

    @ A girl from earth : Mais je me doute bien que "Berazachussetts" peut trouver son lectorat. La preuve : les avis positifs en lien en fin de billet

    Posté par Mélopée, 05 janvier 2012 à 22:46
  • cela a l'air assez particulier en effet... je crois que je vais passer...!

    Posté par choupynette, 10 janvier 2012 à 18:14

Poster un commentaire