22 mai 2014

Autrefois le rivage de Paul Yoon

96068063

Voilà un premier recueil de nouvelles tout à fait prenant et qui a le mérite de mettre en lumière un jeune auteur prometteur qui officie aussi du côté des romans (paraitra bientôt Snow Hunters, son premier roman). Le cadre des histoires est toujours le même, l'île de Solla qui est située au large de la Corée du Sud. Elle est inventée de toutes pièces, inspirée par d'autres îles, elles bien réelles. Et le moins qu'on puisse dire c'est que l'environnement marin est une des composantes fondamentales de cette œuvre car tous les personnages sont attachés à la mer et, pour certains, fragilisés par un naufrage (personnel ou littéral).

Dans les huit nouvelles qui composent ce recueil, on s'immisce dans quelques épisodes de vie empreints de mélancolie mais où l'espoir n'est pas tout à fait abandonné. Ainsi en est-il de cette veuve d'un certain âge qui séjourne dans un hôtel et se met en devoir de découvrir les grottes locales, sur les traces de son défunt mari et avec pour accompagnateur un bienveillant serveur coréen, rencontré sur place. Mais il y a aussi ce couple vieillissant qui décide d'aller à la recherche, en mer, de leur fils disparu. A bord d'un chalutier, ils rencontrent un navire américain ce qui occasionne un certain émoi. A travers la petite histoire, est abordée la grande avec son lot d'occupations (japonaise puis américaine), de tensions mais aussi de petites tragédies.

L'écriture est sensible et Paul Yoon nous rend son île de Solla particulièrement réelle et habitée : elle est isolée mais pas figée. Ce sont les personnages qui sont les émissaires d'un monde en transformation, tiraillé entre traditions et modernité. Et dans les différentes situations, le lecteur est fasciné par le folklore coréen qui transparait dans le demi-siècle traversé, au fil des pages.

Les différents récits sont balayés par une tranquillité feinte car les petits actes peuvent provoquer les grands chambardements et tous les personnages évoluent avec détermination vers une réalisation de leurs aspirations profondes, quitte à voguer à contre-courant.

 Allez voir l'avis d'Antigone !

Autrefois le rivage - Paul Yoon ; trad. de Marina Boraso (Albin Michel, 2014, 275 p., coll. "Grandes traductions")

Posté par Mélopée à 17:22 - Littérature américaine - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire