18 juin 2015

Des perles et du pain de þórarin eldjárn

Même pas quatre-vingt pages pour ce recueil de nouvelles qui est pourtant un concentré de perles qui pourraient rester dans les annales. Les histoires font entre deux et dix pages chacune ce qui permet au lecteur de picorer à sa guise. J'ai pour ma part pris un malin plaisir à tout enchainer, tour à tour charmée et surprise de l'inventivité de Þórarinn Eldjárn.

Pour qui n'a jamais lu de littérature islandaise, cela peut surprendre. Mais pour le lecteur familier, l'originalité des intrigues, le style fantasque est tout à fait propre aux écrivains de ce pays. En vrac, et pour ne pas dévoiler toute la trame d'un recueil déjà bien bref, vous trouverez une inversion de cercueils, une femme qui sue des perles par les orteils ou encore un communiant de pièce montée qui, en secret dans son tiroir, entretient un amour fulgurant.

Chacun d'entre eux se croyait très important, même si aucun n'avait plus d'instruction qu'un autre puisqu'ils étaient tous issu du même tiroir,de la même molécule de plastique et du même moule. (p. 56)

Il y a peu de risque d'ennui et c'est une bonne initiation à la verve féroce des auteurs Islandais. C'est tout à fait fameux et réjouissant ! J'ai donc pris un énorme plaisir à lire ce recueil mais en aurais bien demandé la même teneur sur au moins cent pages de plus. Adoptez l'humour islandais, lisez cet ovni !

Des perles et du pain - þórarin eldjárn (Presses universitaires de Caen, 2001, 79 p., coll. nordique)

Posté par Mélopée à 15:12 - Littérature scandinave - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Ok, c'est noté ! Totalement irrésistible ta présentation de ce recueil !

    Posté par A_girl_from_eart, 20 juin 2015 à 00:41
  • Quel slogan final !

    Posté par Alex-Mot-à-Mots, 21 juin 2015 à 19:21
  • Je n'aime pas trop faire de commentaires sur les sites car je n'ai pas grand chose à dire mais le votre est génial !

    Posté par femininecommemoi, 06 juillet 2015 à 21:00

Poster un commentaire