12 janvier 2016

Camille, mon envolée de Sophie Daull

Quel beau livre qui vaut cent fois le coup qu'on en parle !Moyenne

camille



Je l'ai refermé il y a quelques jours et suis encore submergée par une vague d'émotions contradictoires (mais toutes de nature à me faire aimer l'ouvrage, rassurez-vous !). Mais venons-en à l'histoire : Sophie Daull raconte quelques mois de manière autobiographique. Sa fille, Camille, a été emportée en l'espace de quelques jours en décembre 2013. A peine âgée de 16 ans, la jeune fille a succombé à ce qui pourrait être une méningite foudroyante.

A travers des pages pudiques et pleines de poésie, la narratrice nous raconte les jours d'avant mais aussi les jours d'après. Elle se place dans un immédiat irrattrapable mais aussi quelques mois après le deuil. L'écriture alterne les deux moments : les flashbacks mais aussi la "reconstruction" et le possible "oubli".

J'avais lu sur le sujet Le fils de Michel Rostain qui était le miroir de ce livre-ci (il est d'ailleurs évoqué dans ces pages). Un père pleurait son fils parti d'une méningite, ici une mère évoque sa fille partie du même mal. Je crois avoir été encore plus bouleversée ce coup-ci car Sophie Daull ne rend pas le récit larmoyant, trouve les mots justes, parvient à faire sourire le lecteur malgré le deuil inacceptable.

Un tour de force qui mérite qu'on s'y appesantisse ! Allez lecteur, sors donc ton petit carnet pour y noter Camille, mon envolée !

Camille, mon envolée - Sophie Daull (P. Rey, 2015, 185 p.)

Posté par Mélopée à 18:53 - Littérature française - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Peur

    Je dois avouer que c'est une de mes plus grandes peurs de perdre un enfant, donc ce livre n'est pas pour moi !

    Posté par Hélène, 13 janvier 2016 à 08:49
  • Ma libraire me l'avait proposée, mais j'ai crains le sujet un peu difficile. J'avais bien aimé Le fils, en revanche.

    Posté par Alex-Mot-à-Mots, 13 janvier 2016 à 08:52
  • Il m'attend... J'attends juste le bon moment !

    Posté par Noukette, 13 janvier 2016 à 16:04
  • Pfiou, pas facile de se lancer avec un tel sujet !

    Posté par A_girl_from_eart, 13 janvier 2016 à 22:16
  • Je note le titre et la couverture, magnifique. Mais je ne suis pas sûr de le lire tout de suite. Je dois avouer que le sujet me fait un peu peur.

    Posté par Cléanthe, 13 janvier 2016 à 23:02

Poster un commentaire