15 mai 2014

Le bruit des autres d'Amy Grace Loyd

Avant de parler de ce livre je souhaiterais évoquer la nouvelle charte graphique adoptée par Stock pour sa collection "La Cosmopolite". Après un rose qui ne m'enchantait guère, je suis tout à fait conquise par ces couvertures prunes qui ont fait leur apparition depuis mars. Je me vois donc bien poursuivre et avoir quelques nouveaux exemplaires dans ma bibliothèque incessamment sous peu (je pense en particulier à Une saison à Longbourn de Jo Baker qui me fait monstrueusement envie).

http://www.franceculture.fr/sites/default/files/2014/03/17/4816450/images/le%20bruit%20des%20autres.jpg?1395070577

Celia est veuve lorsque débute le roman et ce "détail" a son importance dans sa perception des autres et de son espace. Elle possède un immeuble dans Brooklyn, acheté avec ses économies, et qui lui permet d'héberger des locataires et ainsi d'encaisser quelques loyers lui permettant de vivre confortablement. Parmi les résidents, il y a George, son voisin du dessus qui vit seul. Encore au-dessus, il y a un couple qui ne s'entend plus si bien que ça. Enfin au dernier étage vit un paisible retraité, ancien capitaine de ferry. Tous cohabitent dans une parfaite harmonie et c'est d'ailleurs l'une des règles de l'immeuble : respecter la tranquillité des uns et des autres. Lorsque George fait part de son désir de sous-louer son appartement à Hope, une amie, pendant une absence de quelques mois. Celia est réticente mais presque pressée d'accepter pour arranger celui qui est presque devenu un ami.

Avec l'arrivée de Hope, tout un quotidien se chamboule et les pas qui résonnent au-dessus de sa tête sont autant d'interrogations que de provocations. Celia est décontenancée, elle qui, à la quarantaine bien passée, vit recluse chez elle, agrippée à son silence, à son petit territoire familier et à son mari qui n'est plus. Mais Hope, sous-locataire plus âgée est son exact opposé. Elle vit séparée, reçoit un amant avec qui elle ne se cache pas d'avoir des relations sexuelles pimentées, garde occasionnellement deux enfants au comportement parfois désarmant. C'est véritablement le choc de deux personnalités en huis-clos !

J'ai aimé ce texte qui parvient à nous immerger dans la vie d'une femme qui n'aspire qu'à une vie tranquille et sans dérangement dans le cocon qu'elle s'est choisie. Elle passe d'un agacement à une exaspération sourde qui est parfois teintée de jalousie voire de dégoût. Quand le locataire le plus âgé disparaît du jour au lendemain, ses angoisses se font de plus en plus intenses. Et si c'était Hope qui avait bouleversé l'ordre du monde ? Du sien, tout au moins ?

C'est un livre porté par une très belle écriture et un style déjà bien affirmé qui place ce Bruit des autres dans le haut du panier des romans à partager en ce début d'année. J'ai tellement compris le personnage de Celia qu'il m'a été difficile de tolérer Hope dans le tranquille immeuble alors que sa place semble d'entrée de jeu se trouver partout ailleurs. Mais la promiscuité engendrée par une proximité subie, a parfois des effets insoupçonnés et même les plus expérimentés peuvent se retrouver en grande fragilité, appâts de plus fort qu'eux-mêmes. C'est un livre qui balaie les frontières entre forts et faibles, entre locataires et propriétaire, entre bruyants et avides de silence. Une jolie surprise et une auteur à suivre de près !

Merci à Libfly et aux éditions Stock pour l'envoi de ce livre ! D'autres avis élogieux chez Sophie et Clara...

Le bruit des autres - Amy Grace Loyd ; trad. de Jean Esch (Stock, 2014, 261 p., coll. La Cosmopolite)

 

Posté par Mélopée à 13:25 - Littérature américaine - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

    D'accord pour la nouvelle charte graphique.
    Une premier roman bluffant, en effet.

    Posté par keisha, 15 mai 2014 à 16:09
  • Voilà qui pourrait tout à fait me plaire !

    Posté par Noukette, 15 mai 2014 à 16:17
  • Je l'ai reçu, grâce à Clara, et je le commence demain... J'ai hâte, après avoir lu tous les avis plus que positifs !

    Posté par krol, 16 mai 2014 à 08:28
  • Je me laisserai bien tenter.....

    Posté par Alex-Mot-à-Mots, 16 mai 2014 à 09:37
  • Hé ben... je viens d'être intriguée par ce livre chez Keisha mais j'ai réussi à maîtriser ma LAL, mais là... plus j'en lis et plus ça me tente...

    Posté par A_girl_from_eart, 17 mai 2014 à 21:07
  • Tempting, tempting... j'aime bien ces petits mondes! Et les avis sont bien positifs.

    Posté par Karine:), 18 mai 2014 à 00:35
  • Décidément tentée, grâce à ton billet ! Le côté immeuble me fait un peu penser à du Zola, ça me plaît comme cadre ! Bonne journée !

    Posté par FondantOchocolat, 19 mai 2014 à 12:56
  • Bonjour Mélopée, je l'ai déjà noté car le sujet m'attire bien. Et sinon, oui, la couleur prune de la collection est plutôt bien trouvée. Bonne soirée.

    Posté par dasola, 20 mai 2014 à 18:14
  • Bcp aimé également. J'ai particulièrement apprécié ces descriptions des sons, des bruits des autres justement.

    Posté par Theoma, 04 juin 2014 à 19:16
  • Moi aussi très tentée par ton billet et puis j'aime bien la photo de la couverture.

    Posté par éléa, 07 juillet 2014 à 14:27

Poster un commentaire